Visite d’information et de prévention : VIP

Objet de la visite

La visite d’information et de prévention dont bénéficie le travailleur est individuelle. Elle permet :

  • D’interroger le salarié sur son état de santé
  • De l’informer sur les risques éventuels auxquels l’expose son poste de travail
  • De le sensibiliser sur les moyens de prévention à mettre en œuvre
  • D’identifier si son état de santé ou les risques auxquels il est exposé nécessitent une orientation vers le médecin du travail
  • De l’informer sur les modalités de suivi de son état de santé par le service et sur la possibilité dont il dispose, à tout moment, de bénéficier d’une visite à sa demande avec le médecin du travail

Pour quel salarié ?

Pour tout salarié non exposé à des risques particuliers.

Qui en fait la demande ?

C’est l’employeur qui, en procédant à la déclaration préalable à l’embauche, demande la visite d’information et de prévention.

Quand ?

Dans un délai qui n’excède pas trois mois à partir de la prise effective du poste de travail, deux mois pour les apprentis.

Préalablement à l’affectation sur le poste pour :

  • Les travailleurs de nuit
  • Les travailleurs âgés de moins de 18 ans
  • Les travailleurs exposés aux champs électromagnétiques ou à des rayonnements optiques artificiels supérieurs à des seuils et présentant un problème de santé
  • Les travailleurs exposés aux agents biologiques du groupe 2

Qui la réalise ?

Un professionnel de santé : médecin du travail, collaborateur médecin, interne en santé au travail, infirmier en santé au travail.
Si la visite d’information et de prévention n’est pas réalisée par le médecin du travail, le professionnel de santé qui la réalise peut en tout état de cause et s’il l’estime nécessaire orienter le salarié vers le médecin du travail notamment lorsque des aménagements de poste de travail sont nécessaires ou une affectation à un autre poste de travail. Sont notamment visés les travailleurs handicapés, ceux qui déclarent être titulaires d’une pension d’invalidité et les femmes enceintes, venant d’accoucher ou allaitantes.

A l’issue de toute visite d’information et de prévention, le professionnel de santé délivre une attestation de suivi au travailleur et à l’employeur.Schéma VIP


Conditions de dispense

L’organisation d’une nouvelle visite d’information et de prévention n’est pas requise dés lors que sont réunies les trois conditions suivantes :

  • Le travailleur est appelé à occuper un emploi identique présentant des risques d’exposition équivalents,
  • Le professionnel de santé est en possession de la dernière attestation de suivi ou du dernier avis d’aptitude,
  • Aucune mesure formulée au titre de l’article L. 4624-3 ou aucun avis d’inaptitude rendu en application de l’article L. 4624-4 n’a été émis au cours des cinq dernières années ; pour le travailleur mentionné à l’article R. 4624-17, au cours des trois dernières années ; ou après un délai de deux ans pour les travailleurs temporaires.

Références réglementaires :
Article L. 4624-1 et articles R. 4624-10 à R. 4624-21 du Code du travail.